side-area-logo

Chateau des ducs de Bourbon

Monument emblématique de Moulins, le donjon du château connu dans le Bourbonnais sous le nom de «  Mal Coiffée », a longtemps été le bâtiment le plus haut de la ville, emblème du pouvoir des ducs de Bourbon depuis sa construction commanditée par Louis II de Bourbon vers 1400.

Ce lieu remarquable est un témoin privilégié de l’Histoire, du Moyen-Âge à nos jours : après le principat des ducs de Bourbon, une partie est aménagée en logements pour des locataires aisés. Il subit un incendie en 1755.

Après avoir connu les fastes de la cour ducale, il est transformé en prison bien avant la Révolution française. Il conserve cet usage jusqu’en 1983 et connaît les heures sombres de la Seconde Guerre mondiale : résistants et collaborateurs se succèdent dans les cachots de cette prison militaire allemande.

 

Plus de 600 ans vous regardent….

Au coeur de la ville de Moulins, dans le jardin devant le musée Anne-de-Beaujeu, le visiteur se trouve au centre de plus de 600 ans d’histoire. La Maison Mantin, construction élégante et mystérieuse achevée en 1895, a rouvert ses portes en 2010.
Au nord : la galerie du musée, premier exemple d’architecture Renaissance en France. Enfin, le château médiéval des ducs de Bourbon, qui s’élève au sud du jardin.
Connue dans le Bourbonnais comme « la Mal Coiffée », la tour maîtresse du château a longtemps été le bâtiment le plus haut de la ville, emblème du pouvoir des ducs de Bourbon depuis sa construction commanditée par Louis II de Bourbon vers 1400. Ce lieu remarquable est un témoin privilégié de l’Histoire, du Moyen-Âge à nos jours : après le principat des ducs de Bourbon, une partie est aménagée en logements pour des locataires aisés. Dès la fin du 18e siècle, le château devient une prison et le reste jusqu’en 1983.
Les musées départementaux vous invitent à la découverte du château des ducs de Bourbon à travers un voyage dans le temps, de l’ombre à la lumière …

 

À la lumière des Bourbons

Les ducs de Bourbon descendent de la branche capétienne de la famille royale de France depuis Robert de France (1256-†1317), dernier fils du roi Saint Louis (1214-†1270) et de Marguerite de Provence (1221-†1295). En épousant Béatrix, Dame de Bourbon, Robert devient seigneur de Bourbon. Henri IV (1553-†1610) est le premier représentant de la dynastie royale des Bourbons et descendant de la lignée ducale de cette famille. Le Bourbonnais est érigé en duché-pairie en 1327 pour Louis Ier de Bourbon (1317-†1342) en remerciements de son soutien au nouveau roi Charles IV (1294-†1328).
C’est sous le règne du duc Louis II que le duché de Bourbon s’agrandit de la seigneurie du Beaujolais, obtenu du roi, du Dauphiné d’Auvergne et du comté de Forez par son mariage avec Anne Dauphine d’Auvergne (1358-†1417). Leur fils Jean Ier (1381-†1401), en épousant Marie de Berry (1370-†1434), obtient en 1400 le duché d’Auvergne en apanage. Les territoires des Bourbons ne vont cesser de s’agrandir jusqu’au début du 16e siècle. À l’époque du Connétable de Bourbon, surnom du duc Charles III (1490-†1527), c’est l’apogée territoriale avec un duché autonome de presque 20 000km² en plein cœur du royaume de France.

 

Moulins, ville de pouvoir

Il existe peu d’informations sur le premier château seigneurial de Moulins pourtant cité au milieu du 11e siècle dans la Vie de Saint Odilon. Il s’agit entre le 11e et le 14e siècle d’une résidence des Bourbons de second rang, puisque les seigneurs occupent principalement le château dynastique de Bourbon-l’Archambault. C’est dans le dernier quart du 14e siècle, que l’histoire du château de Moulins va prendre un tournant déterminant sous l’impulsion du duc Louis II de Bourbon (1337-†1410).

Le destin des Bourbons est à nouveau lié à celui des rois de France lorsque Jeanne, soeur de Louis II, épouse le futur roi Charles V (1338-†1380) en 1350. Louis II sera l’un des otages livrés à la Cour d’Angleterre en échange de la libération du roi Jean II le Bon (1319-†1364), fait prisonnier à Poitiers en 1356. À son retour d’ « otagie » en 1366, le duc Louis II revient en Bourbonnais où il va lancer une importante série de travaux dans ses différentes résidences.
À ce moment-là, Louis II de Bourbon souhaite changer de résidence principale et, même si de nombreux aménagements sont réalisés à Bourbon-l’Archambault, c’est la ville de Moulins qui est choisie afin d’accueillir un nouveau château et le siège de l’administration du duché géré par la Chambre des Comptes fondée en 1374. Moulins devient ainsi la capitale du duché de Bourbonnais.
Ce grand chantier est directement inspiré des travaux commandités par le roi de France dans les années 1360 au Louvre ou à Vincennes. Le château ducal de Moulins est également contemporain des constructions commanditées par les frères de Charles V : les ducs de Bourgogne, de Berry et d’Anjou.
Une étude récente réalisée sur le château permet de proposer une chronologie inédite et précise de ces travaux entre 1375 et 1410 (par Célia Condello, docteur en histoire et archéologie).

 

Un patrimoine tourné vers le 21e siècle

Dans l’une des salles du château, venez découvrir quelques-unes des nombreuses interventions du Département de l’Allier en faveur de la restauration du patrimoine bourbonnais public et privé.

Le site est racheté 1 franc symbolique par le Conseil départemental de l’Allier en 1986. Après différents travaux de sécurisation et d’importantes campagnes de fouilles menées par le SAPDA, le château des ducs de Bourbon rouvre ses portes au public depuis 2013 pour des visites estivales.
En 2016, le château intègre le patrimoine des musées départementaux avec un projet d’ouverture élargie d’avril à octobre et la mise en place d’une programmation culturelle dédiée.
Véritable phare du patrimoine bourbonnais, le château des ducs de Bourbon se veut le relai des actions patrimoniales menées sur territoire par le Département. Ainsi, l’un des étages de la tour maîtresse est dédié à la présentation de différents sites patrimoniaux restaurés, qu’ils soient privés ou publics, et accessible à la visite.
Enfin, du haut de la courtine, une vue panoramique de Moulins et de ses environs permet au public de contempler le territoire bourbonnais, tout comme le fait le château depuis plus de 600 ans.

[ Plus d’informations dans le dossier de presse à télécharger dans l’Espace presse]
Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
Share
Tagged in