side-area-logo

Hypothèses végétales

Du 1er octobre au 30 décembre 2022, le musée de l’Hospice Saint-Roch consacre ses espaces à l’œuvre de Marinette Cueco.

Ses créations végétales qui se déploient dans les 4 salles de la grande nef du musée et son cabinet d’art graphique, offrent un parcours thématique au travers des grandes séries d’œuvres développées par l’artiste entre 1991 et 2022 et propose de (re)découvrir une œuvre qui résonne avec la fragilité actuelle de notre monde.

L’artiste, née à Argentat (Corrèze) en 1934, pratique dans les années 1960 le tissage et la tapisserie, participant au mouvement de réhabilitation de ces techniques.
A partir des années 1970, Marinette Cueco développe un travail sculptural dont les matériaux principaux sont issus de la nature, qu’ils soient végétaux ou minéraux : herbiers décoratifs, entrelacs de plantes graphiques, pierres habillées de joncs.

L’exposition du musée de l’Hospice Saint-Roch est réalisée à l’occasion de l’édition de la monographie qui lui est consacrée : Herbes, chez Liénart Editions, juin 2020 à laquelle il a participé, (cat. 29 € – 143 pages – Textes : Danielle Molinari).
Pour cette exposition à Issoudun, Marinette Cueco créé une œuvre spécialement pour le musée, « Pelotes et Débris » (260 x 300 cm).

Commissariat d’exposition : Evelyne Artaud.

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
Share
Tagged in