side-area-logo

La 193Gallery s’installe à Venise

Située à Dorsoduro 556, cette nouvelle antenne s’inscrit dans une logique inhérente à l’ADN de la galerie, celle de la découverte de nouveaux territoires. Un tour du monde est ainsi proposé à travers les artistes internationaux exposés, ainsi que l’ouverture de nouveaux lieux.
Dans le quartier de Zattere, à deux pas de la fondation Pinault et de la Pinta della Dogana, et à 5 minutes de la Collection Peggy Guggenheim, de la Fondazione Vedova et l’Accademia di Belle Arti, la 193 Gallery pose ses valises dans un magnifique palais du XVIIe siècle pour présenter Colore e Materia. A l’occasion de la Biennale de Venise, Colore e Materia est le premier cycle d’expositions de la 193 Gallery. Ce dernier s’articule autour de trois group-shows se succédant tous les deux mois.

 

COLORE E MATERIA

Les artistes rassemblés autour de ce projet se démarquent par les couleurs vibrantes et les textures singulières de leurs œuvres. Une esthétique qui reflète la dimension émotionnelle et culturelle dans laquelle ce cycle d’exposition a été pensé. À une époque où les peurs et les divisions prennent le pas sur l’unité, la 193 Gallery souhaite proposer un cycle d’exposition tourné vers la force de l’interculturalité.
A travers les œuvres des artistes contemporains internationaux exposés, Colore e Materia est bien plus qu’un simple phénomène visuel. Colore e Materia d’exposition a le pouvoir de rassembler les Hommes autour des questions que soulèvent la beauté et l’identité.

… OR WAS IT A DREAM ?
ALIA ALI & ALDO CHAPARRO
22 AVRIL AU 22 JUIN 2022

La première exposition du cycle Colore e Materia s’intitule …OR WAS IT A DREAM ? (…OU ÉTAIT-CE UN RÊVE ?) et réunit les travaux de l’artiste multimédia Alia Ali et ceux du sculpteur Aldo Chaparro.
Cette première exposition fait écho à la thématique de cette 59e édition de la Biennale intitulée Il latte dei Sogni / The Milk of Dreams. Tiré d’un livre de l’artiste et romancière surréaliste Leonora Carrington, ce titre fait référence au monde magique dans lequel la vie est revisitée à travers le prisme de l’imagination.

 

ALIA ALI
Alia Ali est une artiste multimédia travaillant principalement la photographie, la vidéo et l’installation. Originaire du Yemen / Bosnie / US, l’artiste a grandi dans un foyer parlant sept langues et réside depuis 1998 aux Etats-Unis. Pour elle, le textile est le fondement de l’humanité, le mot texte en étant issu.
Les tissus utilisés dans ses œuvres retracent l’histoire coloniale du wax, du batik et de la laine massaï. A travers eux, les imprimés et les figures anonymes défient les normes et les perceptions. Ce langage visuel nous invite à nous interroger sur l’origine de ces anonymes ainsi qu’à repenser les processus qui nous unissent ou nous séparent. Ces messages politiques et identitaires présents dans son travail permettent une interrogation portant sur la dualité, l’illusion.

ALDO CHAPARRO
Son travail se concentre sur l’utilisation de la sculpture et de la peinture pour explorer la forme de manière postindustrielle.
Il explore la forme à travers le vide, la matière et le corps humain en utilisant des processus rapides pour transformer des matériaux préfabriqués en objets uniques. À l’aide d’éléments couramment utilisés pour la construction, il crée des formes en équilibre en manipulant et en soustrayant de la matière.
Sous l’influence des artistes Michaelangelo Pistolleto ou Robert Morris, l’artiste travaille sur le reflet et l’effet miroir qui ont toujours été les points clés de sa réflexion. Au fil du temps, il a développé des liens étroits avec ses matériaux de prédilection comme l’acier, le bois et le néon.

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
Share
Tagged in