side-area-logo

Le Salon d’Automne

Le salon d’Automne
dévoile les détails
de son édition 2021

 

Le Salon d’automne revient du 28 au 31 octobre 2021 sur les Champs Elysées avec une édition plurielle.

En attendant les délibérations du jury et la liste définitive des artistes sélectionnés pour cette nouvelle édition, revenons sur les multiples sections du salon d’Automne – 17 en tout ! – les artistes invités cette année et le parrainage du compositeur Pascal Dusapin.

Lauréat du prix de la Fondation de la Vocation (1977) et de celui de la Villa Médicis (1981), Pascal Dusapin rédige en 1989 son tout premier opéra Roméo et Juliette donné à l’Opéra de Montpellier et au Festival d’Avignon.
Au cours de sa carrière, Pascal Dusapin écrit en tout sept quatuors à cordes, plusieurs oeuvres vocales, des pièces pour piano solo, un concerto pour piano, ainsi qu’une série de solos pour orchestre. A l’occasion de l’entrée au Panthéon de l’écrivain Maurice Genevoix en 2020, la Présidence de la République Française lui commande une oeuvre pérenne pour le Panthéon : In Nomine Lucis.

 

Des invités de choix

Pour cette nouvelle édition, le salon invite le sculpteur Medjid Houari.
Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Paris, il utilise principalement le métal (acier, cuivre, laiton, inox…) pour mettre en forme ses sculptures tantôt monumentales, tantôt de petite taille. Ces oeuvres sont exposées dans des lieux publics et dans des collections privées.

Aux côtés des 1000 œuvres présentées chaque année dans les différents médiums – peinture, gravure, sculpture, livres d’artiste, architecture, dessin, photographie, art environnemental, mythes et singularités, art digital – le mapping sera l’une des composantes du salon, à travers notamment le collectif d’artistes invité : Domino Full Action.
Fondé par Jérôme Dorise-Abdeljalil, ce collectif offre une plateforme où les artistes et techniciens collaborent et s’expriment à travers des projets utilisant les nouvelles technologies, l’interactivité (physique et digitale) au service de la musique, de l’art et de la mode : allant du visual light designer au video.js, du street-art dynamique aux expériences sonores et dansées. La résidence artistique du collectif est accueillie par le lieu associatif Mains d’œuvres à Saint-Ouen.

 

Vue du salon d’Automne 2018 – Photo Anselm Cosler

 

L’art sous toutes ses formes

Lieu de découvertes et d’échanges, le salon d’Automne propose au public une large représentation de l’art d’aujourd’hui.
Outre les disciplines que l’on retrouve généralement dans les salons historiques – comme la peinture, la sculpture, la gravure, la photographie, l’architecture ou le dessin – le salon d’Automne se démarque en diversifiant les thématiques et les sections afin que chaque artiste se retrouve dans une catégorie et que l’expérience du public soit la plus créative et multiple possible.

La peinture est largement représentée avec plusieurs tendances distinctes, chacune associée à un mouvement artistique précis.

Les amateurs d’art peuvent ainsi découvrir des œuvres dans les sections Abstraction et Expressionnisme ainsi que du surréalisme dans la section Émergence. Des œuvres sont exposées dans la section Riposte figurative avec des portraits, des compositions ou encore des paysages. Les questions sociétales mêlant Histoire et actualité contemporaine sont regroupées dans la catégorie Figures et Essais. Au-delà des genres, la section Synthèse-Emotion regroupe des œuvres poétiques ou oniriques.

La section Convergences offre une tribune d’expression aux artistes dont la variété de thèmes est guidée par leurs différentes cultures. Ils expriment leurs tendances dans des styles libérés de toutes contraintes tant dans le mode figuratif qu’abstrait.

La Sculpture est également présente avec des créations aux tendances variées ; en bronze, en pierre taillée, en verre, en terre cuite, en plâtre, en résine, en bois, en métal, en cuir. Le public peut ainsi découvrir l’infinie possibilité de cette discipline.

La section Photographie, présente au salon d’Automne depuis 1904, expose aujourd’hui un large panorama de la création contemporaine à travers une belle sélection d’artistes.

La Gravure est dévoilée au public sous différentes formes et techniques : sur bois, pierre, acier, cuivre, linoleum…

La section Architecture révèle « l’art du construit ». Les projets exposés, dessins de plan, photographies, maquettes… mettent l’accent sur les matières, les formes et les couleurs.

L’Art digital est présent au salon d’Automne depuis 2016. Les artistes y sont exposés pour dévoiler des performances numériques inédites.

Le Dessin a également sa place au salon dans une section qui aborde la discipline à travers une multitude de thèmes : paysages, portraits, figures animalières, calligraphies, architectures ou encore abstractions. L’objectif cette année est de remettre la pureté du coup de crayon originel au cœur de la section.

Ouvrir les portes sur l’inconnu est la démarche de la section Art Environnemental alliant design, installation, peinture… Une aventure qui se manifeste par des techniques, des matériaux, des formats, des médiums dont les limites de la création sont constamment repoussées.

Les artistes de la section Mythes et Singularités créent des œuvres avec des matériaux non-académiques, hors des sentiers battus. Des costumes en plastique, des œuvres de récup’, collages, nouages, assemblages, tissus sculptés, peintures et céramiques sont exposés dans cette section.

Enfin, une nouveauté fait son entrée au salon : l’Art naïf. De moins en moins représenté dans les musées ou les foires, le salon d’Automne fait le choix de consacrer une section à l’art naïf. Celle-ci propose un regard sur les ouvres délaissant volontairement la perspective et les proportions.

Vue du salon d’Automne 2018 – Photo Anselm Cosler

 

A propos du Salon d’Automne.

Le Salon d’Automne est une association d’artistes, sans but lucratif, fondée en 1903, reconnue d’utilité publique depuis 1920, et soutenue par le Ministère de la Culture. Elle est dirigée par un Conseil d’administration de 29 membres et présidée depuis 2021 par Denis Legrand, architecte peintre.

L’ambition du Salon est d’encourager et de développer les Arts dans toutes ses manifestations et particulièrement par des expositions tant en France qu’à l’étranger.

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
Share
Tagged in