side-area-logo

L’école qui démocratise l’apprentissage de l’art

Au départ, deux artistes

Arthur Tiar (33 ans) et Maxime Penaud (31 ans) se sont rencontrés à l’École de dessin Emile Cohl à Lyon. Ils poursuivent leurs études ensemble aux Beaux-Arts de Paris d’où ils sortent diplômés avec les félicitations du jury en 2016.
Depuis 2012, en parallèle de leurs études et de leurs carrières artistiques, ils enseignent au sein de plusieurs écoles d’art à Paris.
S’ils s’épanouissent dans la transmission et le partage avec leurs élèves, ils découvrent rapidement que trop de personnes se privent de la possibilité de dessiner par peur de n’avoir aucun talent.
Ils constatent surtout une forme d’archaïsme dans l’enseignement de l’art au grand public en France. Il est cher; sauf dans les établissements publics, ou il est rigide (une inscription annuelle sur une seule thématique avec un seul professeur). Il est aussi très aléatoire ; d’un atelier à l’autre, d’une structure à l’autre.
Maxime et Arthur ont donc imaginé une école plus proche de leur vision : ouverte, accessible et généreuse.
En 2017, ils créent Savoir/Dessiner avec la volonté de rendre la pratique artistique accessible à tous.

 

Moderniser l’apprentissage de l’art et le rendre accessible à tous

Savoir/Dessiner, ce sont des espaces de pratiques et d’apprentissage des arts plastiques d’un nouveau genre.
Des lieux de rencontre et d’échange autour de la création artistique qui respectent les sensibilités et les ambitions de chacun.
Un cadre pour la transmission entre des artistes contemporains et des curieux, des passionnés, des amateurs ou les professionnels de demain.

 

Une pédagogie adaptée pour le plus grand nombre

Apprendre avec des artistes professionnels reconnus
Nos cours sont animés par des artistes contemporains, peintres, illustrateurs et dessinateurs, diplômés des meilleures écoles. Ils ont pour point commun leur passion pour les arts visuels et le goût de la transmission.

Formés pour comprendre nos élèves
Nous formons l’ensemble de nos professeurs pour que leurs enseignements s’adressent au plus grand nombre. Nous privilégions l’expérience, pour que nos élèves expriment leur créativité et progressent, quels que soient leur niveau et leur connaissance. Sans hiérarchie de talent ou de valeur.

Un enseignement d’un nouveau genre
Nous sommes convaincus qu’il est possible de marier l’enseignement des bases dites « académiques » avec l’ensemble des pratiques contemporaines. Nous ne faisons pas de différence entre l’apprentissage technique approfondi et la pratique personnelle, plus créative, moins normée.

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
Share
Tagged in